Résultats de votre recherche

Au rebond avec Faycal Sahraoui

Combatif, expérimenté, meneur d’hommes : à 38 ans, Fayçal Sahraoui est un capitaine exemplaire. Détestant la défaite, celui qui défend les couleurs de Rupella depuis sept saisons veut gagner le championnat de Nationale 2 pour monter en Nationale 1.

Comment expliques-tu les bonnes performances de ton équipe depuis le début de la saison ?

Si nous sommes largement dans notre objectif d’être dans les 3 premiers, c’est d’abord parce que nous constituons un groupe qui vit bien, qui travaille dur et qui ne triche pas. Même si nous savons nous amuser en dehors du terrain, nous savons être durs entre nous autant qu’avec nos adversaires quand nous jouons. Aussi, nos qualités défensives ont largement contribué à nos bons résultats. Dès que nous ne sommes pas assez rigoureux dans ce secteur, comme par exemple à Gardonne (ndlr : match perdu 88-85 après prolongation), nous prenons trop de points et nous perdons.

Quelles sont les raisons de l’invincibilité à domicile depuis le début de la saison ?

En début de saison, nous nous étions fixés ce challenge de ne pas perdre à Gaston-Neveur. Pour l’instant ça le fait, notamment grâce au public qui nous pousse et au fait que l’on ait nos repères dans notre salle.

La venue de Cognac t’inquiète-t-elle ?

C’est une rencontre très attendue des deux côtés, surtout que plusieurs joueurs se connaissent bien. Le Charentico est le genre de matches que l’on aime jouer… et gagner. Cette saison, avec les places que les deux équipes occupent en haut du classement, ce Rupella-Cognac vaut de l’or. Même si nous avons déjà pris notre revanche en coupe de France sur nos voisins charentais qui nous avaient battus au match aller, il faudra savoir se dépouiller pour l’emporter.

Quels sont les atouts de Rupella pour viser la montée cette saison ?

Déjà nous avons passé la crise du mois de janvier qui nous avait été fatale les deux saisons précédentes. Ensuite, je ne vois pas pourquoi nous baisserions la garde en défense, ce qui fait notre grande force actuellement. Il nous faudra bien sûr un peu de chance pour ne pas avoir de blessés. Surtout, et même si les conditions pour monter ne sont pas encore totalement établies, nous voulons finir premiers pour être certains d’évoluer en Nationale 1 la saison prochaine. Comme je suis encore sous contrat avec le club en 2018-2019, j’aimerais personnellement rejouer à ce niveau.